Carne de cerdo ibérico

VIANDE DE COCHON IBÉRIQUE DE BELLOTA

100% de double saison

Lorsque la saison de glands touche à sa fin, il est temps de déguster la viande ibérique de bellota.

L’une des bases du régime méditerranéen est de parier sur les produits saisonniers, car ceux-ci ont les meilleures propriétés nutritionnelles. Pour cette raison, lorsque la saison touche à sa fin, c’est le meilleur moment pour profiter de la viande de cochon de bellota 100% ibérique Arturo Sánchez, une viande uniquement disponible de janvier à mars, mais que nous ultra-congelons dès que nous procédons à l’abattage pour s’assurer que la viande ne perd pas ses qualités et ainsi être en mesure d’en profiter tout au long de l’année.

Une viande de cochon ibérique unique

La viande de cochon ibérique Arturo Sánchez est unique parce qu’elle provient d’un cochon de bellota 100% ibérique certifié, élevé en toute liberté pendant deux ans, ce qui lui a permis de profiter de deux saisons complètes de glands, période au cours de laquelle le cochon se nourrit principalement de glands de chêne et de chêne de liège, et d’herbe.

La double saison de glands d’Arturo Sánchez ou « doble montanera »

La première saison se réalise quand le cochon a entre 12 et 14 mois et la seconde quand l’animal a 18 mois.

Déjà pendant la deuxième saison, les animaux sont capables de consommer en moyenne 9 kg de glands et 4 kg d’herbe par jour, avec plus de 2 hectares par animal, dans les pâturages naturels du nord de Séville et au sud de Badajoz.

La raison de la saisonnalité de cette viande, est la production du gland par les arbres du genre Querqus, qui, une fois mûrs commencent à tomber au sol au début de l’automne commençant ainsi la saison, période au cours de laquelle les cochons engraissent entre 75 et 90 kg dans un espace de temps qui dure jusqu’en Mars.

Viande de cochon ibérique de bellota.

Parler de viande de cochon de bellota 100% ibérique est très générique, puisque comme le dit le dicton espagnol, du cochon on aime jusqu’à sa façon de marcher.

Pour cette raison, on peut noter différentes coupes telles que le solomillo et le lomo qui se distinguent par leur douceur et leur tendresse, et la pluma très juteuse et savoureuse.

La presa a toujours été l’une des coupes les plus populaires pour sa graisse intramusculaire avec un aspect marbré.

À Guijuelo a toujours été très populaire la cruceta, également connu comme secreto dans d’autres régions de l’Espagne, ou les côtelettes ibériques à partager entre amis.

Une viande de cochon ibérique de haute qualité

La combinaison de la pureté raciale de l’animal, l’alimentation à base de glands et l’élevage en liberté pendant deux ans, se traduit par une viande de haute qualité, où le muscle a été pleinement développé avec une grande infiltration de graisse.

Graisse infiltrée saine pour le cœur.

Cette graisse infiltrée dans la viande de cochon ibérique est saine pour le cœur, avec une teneur en acide oléique seulement dépassée par l’huile d’olive. Selon des études récentes du CIAL, cette viande de double saison a deux fois la puissance antioxydante que d’autres qui proviennent de cochons nourris seulement pendant une saison de glands ou de cebo et n’a pas d’additif ou d’agent de conservation.

Pour cette raison, les morceaux de viande de cochon ibérique sont emballés et ultra-congelés quelques heures après l’abattage de l’animal, pour garder toutes ses propriétés et caractéristiques intactes.

Un engagement pour le naturel, sain et authentique.

Partes del cerdo ibérico de bellota